Rupert Mayer fut une figure de proue de la résistance catholique au nazisme en Allemagne, mort martyr en 1945. Prions pour tous les martyrs de la foi aujourd’hui. Que leur vie nous donne la force du témoignage. Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

 

La Communauté de Taizé chante Jesus, remember me : « Seigneur, souviens-toi de moi, quand tu entres dans ton Royaume. »

 

1

« Venez, tout est prêt ». Je me représente le maître qui invite, son attention pour ses amis, sa joie à les réunir et à les recevoir chez lui. Oui, heureux sont-ils d’avoir été choisis !

 

2

Mais ses amis invités s’excusent : ils ont quelque chose de plus important à faire à ce moment-là que de répondre à l’invitation. Ce sont de bonnes choses : un champ, des bœufs, une épouse. Dire oui serait considérer cette invitation comme une priorité et renoncer à mes bonnes raisons. Je prends conscience de cela.

 

3

« Aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner. » Ils ont été remplacés par des aveugles, des boiteux, des pauvres. La salle est remplie. C’était l’heure de dire oui à l’invitation. Prions pour avoir la grâce d’arbitrer nos décisions à prendre selon le cœur de Dieu.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau cette histoire qui me prépare, comme Rupert Mayer, à ce que sera pour moi l’invitation de Jésus arrivant de manière inattendue.

 

Invitation à une prière personnelle

À la fin de ce temps de prière, je me tourne vers Jésus pour lui demander la grâce de ne pas faire de mes décisions dans la vie, un absolu et d’entendre l’invitation de Dieu lui-même. Prions avec Marie au pied de la croix.