Je me prépare intérieurement à vivre un temps d'écoute de la parole. Je fais de la place en moi, pour accueillir ce qui va m'être donné, pour recevoir la parole dans toute sa richesse. Je demande à Dieu de faire grandir en moi cette attitude de réception. Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

Les moines de Keur Moussa chantent le psaume 102.

 

1

Saint Paul parle d'abord de la loi, dans toute son ambigüité: elle est à la fois un guide et un programme impossible à remplir. Je peux m'interroger dans ma façon d'être face à la loi. Loi de l'Eglise, loi des hommes aussi. Je demande au Seigneur de m'aider à grandir en liberté, en donnant à la loi sa juste place, ni plus, ni moins.

 

2

Saint Paul me parle ensuite de mon baptême, qui m'unit au Christ d'une manière profonde. Un instant, je reprends conscience de ce lien si spécial. Je vois ma vie non pas terre à terre mais comme transformée, recolorée par ce rapport au Christ.

 

3

Saint Paul me dit aussi combien mon rapport au Christ est aussi un rapport transformé à l'humanité entière, réunie, mise fondamentalement sur un pied d'égalité. Je fais passer dans mon imagination les visages les plus différents : tous et chacun, ils sont aimés de Dieu et je suis appelé à les aimer.

 

Introduction à la deuxième écoute

J'entends une seconde fois ces paroles de Paul : elles m'invitent à la liberté et à la solidarité.

 

Invitation à une prière personnelle

Qu'est-ce que ce texte de saint Paul m'apporte finalement ? Qu'est-ce que j'en retiens ? Quel éclairage me donne-t-il sur ma vie ? Je prends un moment pour rassembler mes idées, choisir ce que je veux garder comme lumière pour ma journée.