Je demande au Seigneur de me rendre présent à sa présence pour vivre un vrai cœur à cœur avec lui. En lien avec l’Évangile de ce jour je peux lui demander de m’aider à percevoir son immense amour pour le monde : Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique.
Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit, Amen.

 

Les moines de Keur Moussa chante Heureux qui vient au jour dans la nuit de Jésus. Des chemins s’ouvrent dans son cœur.

 

1

En ce jour de la fête de la Croix glorieuse, je prends un temps pour contempler Jésus sur la Croix. Son don de vie pour ramener la création tout entière en Dieu. Un échec apparent, mais pourtant une si grande victoire. Je lui demande de laisser monter en moi ce qu’il souhaite me dire et me faire vivre en sa présence.

 

2

« Dieu a tant aimé le monde » : je me laisse toucher par cette parole, puis j’essaye de nommer ce que Dieu aime tant dans ce monde.

 

3

« Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. » Je reste attentif à l’image de Dieu que Jean nous donne à travers ces paroles. Comment est que je la reçois ? Il n’est pas un juge mais un sauveur.

 

Introduction à la deuxième écoute

En réécoutant ce passage, je reste attentif au mot ou au passage qui s’imprime davantage dans mon esprit. Je le garderai pour la journée.

 

Invitation à une prière personnelle

Je prends maintenant un temps pour parler avec Jésus qui sur la Croix nous révèle son amour inconditionnel pour le monde et l’humanité tout entière. Je peux lui demander la grâce d’accueillir pleinement cet amour.