Avec son frère de Jean et Simon-Pierre, Jacques et un des proches du Seigneur : présent à la Transfiguration comme à Gethsémani. Avec lui, osons faire cette demande scandaleuse : « Accorde-moi d’être au plus près de Toi, que rien ni personne ne fasse écran entre Toi et moi. » Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Par toi nous sommes sauvés.

 

1

Je contemple cette femme qui s’approche de Jésus avec ses enfants, deux hommes pleins de désir et de fougue, les « fils du Tonnerre » comme les appelle Jésus. Mais ils n’osent pas présenter eux-mêmes leur demande, ils la confient à leur mère. Moi, vais-je oser demander ce que je veux ? À qui vais-je me confier ?

 

2

J’entends Jésus : il ne rejette pas la demande, il la recadre, et y accède : oui, vous partagerez mon sort ; mais cela ne vous donnera aucun droit. Le Père donne gratuitement la vie, et je donne gratuitement ma vie, et vous aussi vous obtiendrez de donner gratuitement votre vie. J’entends pour moi cette promesse de vie.

 

3

J’entends les murmures des dix, et comment Jésus les recadre eux aussi : il n’y a pas de mal à vouloir être le premier, pourvu que ce soit dans l’ordre du service. Pas seulement servir au sens de rendre des services, mais devenir serviteur, n’être plus que cela, jusqu’au don total de soi. Je laisse cette parole résonner en moi.

 

Introduction à la deuxième écoute

En écoutant de nouveau cette histoire, je me laisse conduire par Jésus sur ce chemin qu’il ouvre pour nous.

 

Invitation à une prière personnelle

Comme Jacques et Jean ont recouru à leur mère, je recours à Marie pour qu’elle intercède pour moi auprès de son Fils afin qu’il demande à son Père de faire de moi son compagnon ; puis je demande au Christ de demander cela pour moi à son Père. Enfin, je demande au Père qu’il me mette avec son Fils.