Le bon grain et l'ivraie ! Une expression devenue proverbiale pour évoquer le mélange des bons et des méchants, comme aussi l'ambiguïté des sentiments qui agitent le cœur humain. Demandons la grâce d'avoir une intention droite en toutes choses, et un discernement ajusté à l'Esprit de Dieu dans les mouvements de notre âme. Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

Les moniales de Saint Élisabeth de Minsk nous donnent d’entrer en prière avec un chant Bulgare, dédié au Fils unique, verbe de Dieu.

 

1

Dans un premier temps, je contemple le semeur du bon grain, puis l'ennemi qui répand l'ivraie pendant qu'on dort, les serviteurs étonnés et activistes, les moissonneurs qui font le tri.

 

2

Avec saint Paul je médite cette parole : « Supportez-vous les uns les autres » (Gal 3,13 ; Ep 4,1-3). Paul insiste souvent dans ces termes dans ses lettres aux communautés. Oui, déjà à l’époque le mal était dans l’Église. Je suis peut-être témoin de cela. J’en parle à Dieu.

 

3

Le bon grain et l'ivraie sont aussi en moi ! Si je vivais déjà dans une famille parfaite, dans une communauté parfaite, une paroisse parfaite, je tomberais dans l'illusion de me croire très avancé dans la sainteté. L’épreuve, qui sollicite sans trêve ma vigilance, me fait plus progresser dans l'humilité et la prière. Comme le dit saint Paul, « Non, je ne suis pas au but ni devenu parfait, mais je cours » (Phil 3,12).

 

Introduction à la deuxième écoute

Plein de confiance dans le Royaume de Dieu qui se déploie, j’écoute à nouveau cette parabole qui m’invite à la patience et à la vigilance.

 

Prière de John Henry Newman

« Dans le silence de ce jour naissant, je viens te demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd'hui le monde avec des yeux tout remplis d'amour, voir au-delà des apparences tes enfants comme tu les vois toi-même. Que seules les pensées qui bénissent demeurent dans mon esprit. Que je sois si bienveillant et joyeux que tous ceux qui m'approchent sentent Ta présence, Seigneur, et qu'au long de ce jour, je Te révèle. »