En ce début de semaine, je me présente devant toi Seigneur. Me voici avec tout ce que je suis, avec mon histoire et mes projets pour les jours à venir. Ouvre mes oreilles et mon cœur à ta parole. Qu’elle soit pour moi la réelle source de la Vie. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen !

 

L’ensemble vocal Photonen chante le psaume 103 des vêpres de Rachmaninoff : « Bénis le Seigneur, ô mon âme, tu as donné son assise à la terre, qu’elle reste inébranlable au cours des temps. De tes demeures tu abreuves les montagnes, et la terre se rassasie du fruit de tes œuvres. »

 

1

Ce passage du livre des rois fait mémoire des heures sombres du Royaume d’Israël : D’abord un peuple élu, béni et choisi par Dieu depuis l’Égypte qui a reçu une terre. Et ensuite le choix de se détourner de la vie, de rester sourd aux appels à la conversion des prophètes alors que les ennemis ravagent le pays. Je contemple ce paradoxe.

 

2

Face à ce paradoxe, un cri peut jaillir, même au cœur de nos vies : « Qu’ai-je fait au bon Dieu pour mériter cela ? » Reconnaissons qu’il est plus facile de se fabriquer une image d’un Dieu cruel qui se venge, qui veut nous punir, alors qu’il se révèle dans le service, le don de soi, la mort traversée. Je médite cela.

 

3

Aujourd’hui l’Église fait mémoire de S. Jean Fisher et S. Thomas More, deux martyrs du XVI°s, pour avoir dénoncé des abus de pouvoir politique. Ils nous invitent à écouter notre conscience, à tenir dans les épreuves, à agir pour le bien commun. Un moment je confie le monde politique pour qu’il s’inspire de ces grandes figures.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau ce passage du livre des Rois. Je vois en filigrane l’amour de Dieu qui n’est pas entendu.

 

Invitation à un temps de prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je rassemble ce que j’ai pu méditer. Une pensée particulière, un passage du récit m’ont rejoint ? Je pars de là pour m’adresser à Dieu, lui dire mon désir de toujours le choisir, fonder ma vie sur lui. Je lui parle comme à un Père aimant, comme à un frère proche et attentif.