En ce jour, avec le psaume proposé par la liturgie, je vais remercier le Seigneur d'être mon secours. Lentement, je fais un geste pour exprimer mon désir d’être avec Dieu : un signe de croix ou ce qui me semble approprié. Oui Dieu, sois pour moi refuge et force. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

La Communauté de Taizé chante El alma que anda en amor. L’âme qui marche dans l’amour ne fatigue pas, mais elle trouve la paix en Dieu.

 

1

Oui Seigneur « Qu'ils sont grands tes bienfaits ! » et pourtant mon regard a du mal à se réjouir des bonnes choses de la création. On s’habitue, ça devient banal. Esprit Saint donne-moi d'entrer dans l'action de grâce pour le don de la vie, de la foi ; le don d'être né dans une famille certes imparfaite mais où l'amour était présent. Je nomme tous les bienfaits éprouvés récemment.

 

2

« Les bienfaits, tu les réserves à ceux qui te craignent. » Mais la crainte de Dieu, dans la Bible, ce n'est pas la peur : c'est plutôt l’ouverture du cœur qui permet d’accueillir et de reconnaître sa présence, ses dons. Un instant, je goûte cette intimité qui m’est offerte gratuitement. Je demande à Dieu la grâce d’être davantage sensible à sa présence, à lui faire une place dans ma vie.

 

3

« Tu me caches au plus secret de ta face. » Peu à peu, grâce à la prière et à une vie de bonté, je vis une certaine intimité avec Dieu, avec Jésus son Fils, dans l’Esprit Saint. J'arrive à lui confier le cœur de ma vie. Il me “cache au plus secret de sa face”. Cette phrase est très belle. Je la répète lentement en la faisant mienne.

 

Introduction à la deuxième écoute

J'écoute une nouvelle fois le psaume comme un secret d'ami, comme une confidence qui me réjouit.

 

Invitation à une prière personnelle

Pour conclure cette prière, je pose un acte de foi : Dieu offre un lieu sûr, une sécurité, à tous ceux qui lui font une place dans leur vie. Sa présence ne nous épargne pas les épreuves et les dangers, mais nous permet de les traverser. Avec confiance, je m’adresse à lui, dans le silence de mon cœur.