Aujourd'hui nous sommes le mardi 19 mai, de la 6° semaine de Pâques. Nous cheminons avec toute la foule des disciples.
Introduction

« Seigneur, mon Dieu, je t’offre ce temps, avec ta Parole. Qu’il soit pour ta louange, qu’il serve ton Nom, ton projet de vie pour ta Terre ». Je prends le temps d’accueillir le Seigneur. Je me laisse accueillir comme je suis. Au nom du Père, et du Fils et du saint Esprit. Amen.

 

Les Bénédictines de Dzobegan chantent Dans le matin qui se lève. Avec elles, que toute ma vie devienne louange à celui qui m’a donné la vie.

 

1

La situation est critique pour Paul et Silas : ils sont mis à nus, roués de coups et jetés en prison pour avoir fait connaître la Bonne Nouvelle. Je contemple cette scène, les peurs que la Bonne Nouvelle génère, la violence qui s’y oppose. Oui, l’Esprit de Dieu peut déranger.

 

2

Bloqués au fond d’une prison, une issue imprévisible survient : tout tremble et s’ouvre. Le geôlier s’épouvante et tente de se suicider : il est sauvé in extremis par Paul son prisonnier. Je fais mémoire d’un lieu, un temps où tout semblait coincé, où un Souffle imprévu est passé. Je me laisse déconcerter…

 

3

« Et maintenant, que dois-je faire ? » Je regarde le retournement en cet homme, geôlier parti vers une autre vie, uni aux siens par le baptême. La scène se termine par un repas où déborde la joie de croire en Dieu. Je m’unis à cette joie. Elle m’invite à devenir à mon tour témoin du Christ.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau ce récit des Actes des Apôtres.

 

Invitation à une prière personnelle

Je me tourne vers le Christ, avec tout mon cœur et ce qu’Il met en ma bouche. Je rends grâce pour ces captifs et ce geôlier libérés, pour l’œuvre de l’Esprit de vérité, pour mon baptême. J’exprime au Seigneur la prière qu’Il me donne.