Arrivé dans une ville de Samarie, Philippe annonce la Bonne Nouvelle et les foules viennent l’écouter avec attention. A mon tour je rejoins cette foule pour l’écouter. Je demande la grâce d’être habité par la joie que suscitent les merveilles que Jésus fait pour moi. Au nom du Père et du Fils et du St Esprit. Amen.

 

La Communauté de Taizé chante Jubelt und freut euch : « jubilez, réjouissez-vous dans le Seigneur, car il a fait pour nous des merveilles ! Ne craignez pas, alléluia !

 

1

Beaucoup de possédés dans cette ville de Samarie étaient délivrés. Beaucoup de paralysés et de boiteux furent guéris. En contemplant ses miracles opérés par la prédication de Philippe, je peux aussi reconnaître en moi ces parcelles de Samarie qui méritent d’être libérées ou relevées.

 

2

Les apôtres qui étaient restés à Jérusalem apprennent que la Samarie, terre païenne, a accueilli la Parole de Dieu. A mon tour je m’interroge sur la manière dont j’accueille cette Parole, la manière dont je m’en nourris avec Prie en Chemin, mais aussi par d’autres biais. Je contemple le chemin qu’elle fait en moi.

 

3

Pierre et Jean prient pour les Samaritains afin qu’ils reçoivent l’Esprit Saint. A mon tour, je prie pour celles et ceux de mon entourage qui ne sont pas baptisés afin qu’ils rencontrent des témoins de la foi et qu’ils aient envie de découvrir qui est Jésus.

 

Introduction à la deuxième écoute

Je réécoute une seconde fois en étant particulièrement attentif à Philippe, Pierre et Jean qui annoncent la Bonne Nouvelle en terre païenne.

 

Invitation à une prière personnelle

Comme si j’avais affaire à un ami, je m’adresse à Jésus pour lui confier mon désir de partager ce qui est bon, ce qui est beau et toutes les manières dont la création proclame les louanges de Dieu dans ma vie.