Texte de la prière

En ce jour Seigneur, tu m’appelles à me tourner résolument vers la vie, vers la joie et vers la paix, et à accepter de laisser derrière moi ce qui me détourne de ta présence. Oui mon Dieu, donne-moi cette grâce. Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, Amen.

 

Patrick Richard chante le Psaume de la création. Avec lui je me tourne vers le Dieu présent, en toute création.

 

1

Dans ce court passage, Isaïe nous dit la promesse faite par Dieu à son peuple : un ciel nouveau, une terre nouvelle ; c’est une recréation et je suis invité à contempler Dieu agir. Avec mon imagination, je regarde cette terre façonnée à nouveau par Dieu, délicatement. Je ressens la joie de celui qui est à l’œuvre !

 

2

Au milieu de cet acte créateur, Dieu m’interpelle : « Soyez plutôt dans la joie, exultez sans fin pour ce que je crée. » Je regarde maintenant autour de moi, j’imagine le monde qui m’entoure. Dieu y est à l’œuvre. Le Seigneur me propose de choisir la joie, de me réjouir, de contempler le monde avec son regard. Je médite cela.

 

3

C’est enfin la promesse d’un monde apaisé qui nous est présenté : plus de pleurs, de cris, de morts inexpliquées. Un monde où l’humanité semble vivre en harmonie avec les dons de la nature. Ce chantier est déjà à l’œuvre, mais il n’est pas encore achevé. Quelle invitation vient à mon cœur ? Où puis-je m’engager ?

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute une deuxième fois ce passage, en me laissant entraîner par cette joie du créateur.

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ce temps, je me tourne vers Dieu. Cette terre, ce ciel, ne sont-ils pas ma vie ? Constamment le Seigneur y est à l’œuvre, m’invitant à me tourner davantage vers la paix et la joie. Je lui présente, en lui confiant particulièrement ce que je désire laisser derrière moi pour alléger ma route vers lui.