Texte de la prière

Jésus guérit un aveugle de naissance, et celui-ci, ensuite, met sa foi en Jésus. A ce moment du carême, je peux demander au Seigneur la grâce de m’ouvrir les yeux, et de faire grandir ma foi. Au nom du Père, et du Fils, et du saint Esprit. Amen.

 

Salt of the Sound chante Turn you eyes upon Jesus. Doucement, j’apaise mes pensées, je lâche mes distractions, pour me tourner vers mon Dieu.

 

1

Jésus guérit l’aveugle. Je le contemple et l’écoute : il affirme que l’homme est aveugle par la faute de personne ; il crache à terre pour enduire de boue les yeux de l’aveugle ; il envoie celui-ci se laver à la piscine de Siloé : il est absent quand l’aveugle retrouve la vue. Je médite sur cette manière de faire de Jésus, à la fois précise et discrète.

 

2

Ceux qui sont hostiles à Jésus ne veulent pas croire que Jésus, qu’ils tiennent pour un pécheur, ait pu guérir l’aveugle. Mais celui-ci, face aux oppositions, tient bon : « c’est bien lui qui m’a guéri, avant j’étais aveugle et maintenant je vois ». Je contemple cet homme, et goûte la force de son témoignage.

 

3

Jésus se présente à l’aveugle, et lui demande : « crois-tu au Fils de l’homme ? … Je crois, Seigneur ». L’ancien aveugle ne croit pas seulement à ce qu’il a reçu, il croit en Jésus lui-même, il lui accorde sa foi et sa confiance. Et moi : ce que le Seigneur me donne, m’aide-t-il à croire davantage en lui ?

 

Introduction à la deuxième écoute

Je réécoute le de récit guérison en étant attentif au cheminement progressif de l’aveugle qui va jusqu’à mettre sa foi en Jésus.

 

Invitation à une prière personnelle

Je peux maintenant demander au Christ son aide, pour me guérir, lui rendre grâce de ce qu’il m’a donné au cours de ma vie, ou encore lui dire avec mes mots ma confiance, ma foi. Je lui parle librement, à lui qui est la Lumière du monde, comme un ami parle à un ami.