Texte de la prière

Aujourd’hui Jésus nous dit pourquoi il est venu : non pas pour abolir la loi, mais pour l’accomplir. Je me mets en sa présence, dans le silence ; et je lui demande la grâce de mieux comprendre le sens de sa venue, pour l’aimer et le suivre davantage. Au nom du Père, et du Fils, et du saint Esprit. Amen.

 

Les moines de Fontgombault chantent Justorum animae : « Les âmes des justes sont dans les mains de Dieu ». Avec eux je me repose un instant dans la main de mon créateur.

 

1

J’écoute un instant les commandements avec lesquels Dieu entre en alliance avec son peuple, par lesquels il veut leur indiquer un chemin de vie : tu ne tueras point, tu ne porteras pas de faux témoignage, tu ne commettras pas l’adultère… Comment ces paroles résonnent en moi ?

 

2

Je pense à telle ou telle personne que je connais, proche ou lointaine, qui me semble suivre cette loi par sa manière d’être, sa justesse. Comment cette personne m’inspire-t-elle ? Peut-être cet exemple m’invite à faire un pas de plus pour être dans une relation plus juste avec Dieu, avec moi-même, les autres ?

 

3

Je fais enfin appel à ma mémoire des Évangiles : comment Jésus a-t-il vécu les commandements ? Comment, est-ce que, dans sa vie, il les accomplit ? Je peux penser à la manière dont, dans sa passion, il a été jusqu’au bout du don de soi, très au-delà de tout commandement.

 

Introduction à la deuxième écoute

Je peux maintenant réécouter le passage, en me demandant : qu’est-ce que Jésus dit de lui-même et de sa mission ?

 

Invitation à une prière personnelle

Je prends maintenant le temps de parler au Seigneur. Je peux lui rendre grâce pour les lumières qui m’ont été données dans ce récit ; ou bien lui demander de venir accomplir son œuvre en moi ; ou toute autre demande qui me viendra, librement.