Texte de la prière

En ce temps privilégié pour contempler et expérimenter le pardon de Dieu, l’Écriture nous propose bien des images pour entrer dans ce mystère. Je demande un cœur large et généreux pour goûter et sentir intérieurement la joie du pardon. Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

La Communauté de l’Emmanuel chante le psaume 120. Avec eux je me repose un instant dans l’infinie tendresse de Dieu.

 

1

« Comme le ciel domine la terre, fort est son amour pour qui le craint ; aussi loin qu’est l’orient de l’occident, il met loin de nous nos péchés. » Je considère cette double image géographique : Elle me parle du pardon de Dieu… Il a le pouvoir de nous délivrer du péché, de le dominer et de le rejeter.

 

2

« Il n’est pas pour toujours en procès, ne maintient pas sans fin ses reproches ; il n’agit pas envers nous selon nos fautes, ne nous rend pas selon nos offenses. » Je considère maintenant ces images juridiques qui me parlent du pardon de Dieu. La justice de Dieu est d’abord miséricorde, celle d’un cœur de Père.

 

3

« Il pardonne toutes tes offenses et te guérit de toute maladie ; il réclame ta vie à la tombe et te couronne d’amour et de tendresse ! » Je considère enfin cette image du salut. Elle me parle du pardon de Dieu et de ses effets : la guérison, la vie, l’amour, la tendresse.

 

Introduction à la deuxième écoute

Fort de ma méditation, et sur fond de louange, je peux réentendre le psaume de ce jour.

 

Invitation à une prière personnelle

A présent, avec mes propres mots, je peux chanter ma gratitude au Seigneur pour son pardon, en employant mes propres images, tirées de mon expérience personnelle. je laisse jaillir de mon cœur un psaume d’action de grâce.