Texte de la prière

Seigneur Jésus, tu es à la fois notre compagnon de route, à qui nous pouvons nous adresser comme à un ami, et le Seigneur de gloire, que nous voulons adorer. Mets en mon cœur à la fois la confiance envers toi, et l’attitude de louange et de respect qui convient à ta divinité. Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

Les Dominicaines de Beaufort chantent Voici le temps de Dieu.

 

1

Il n’est pas évident de se représenter la Transfiguration. Je prends d’abord le temps de contempler les personnages du récit. J’imagine comment les apôtres se tiennent quand Jésus leur apparaît transfiguré : Jésus les regarde-t-il, ou bien est-il tourné vers le Ciel ? De même pour Moïse, et Élie. J’essaie de tirer un profit spirituel de cette contemplation.

 

2

Je réfléchis maintenant à ce que disent les personnages : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici. – Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le ! – Relevez-vous et soyez sans crainte. » Que puis-je tirer pour moi-même de ces paroles ?

 

3

La vue du Seigneur transfiguré a largement récompensé les apôtres de l’effort qu’ils ont fait pour gravir la montagne. Et moi, est-ce que je désire voir le Seigneur ? Suis-je prêt, pour cela, à « gravir la montagne » à sa suite ? Et quelle serait-elle ?

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute une seconde fois le récit de la Transfiguration.

 

Invitation à une prière personnelle

Dans notre vie, nous vivons parfois des « petites transfigurations », c’est-à-dire des moments où nous sommes particulièrement consolés par le Seigneur, unis à lui. Je fais mémoire des moments de ma vie où j’ai été particulièrement proche du Seigneur. Je lui rends grâce, et j’y puise de la force pour le temps présent.