Texte de la prière

« La prière est faite d'attention », dit la mystique Simone Weil. Et elle poursuit : « La qualité de l'attention est pour beaucoup dans la qualité de la prière. ». Je commence ma prière en demandant la grâce de l’attention. Donne-moi, Seigneur, un cœur attentif, éveillé, totalement ouvert à ta Parole. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

Stéphane Rubin chante Quand ton cœur sera prêt. Avec lui je me mets en présence de ce Dieu qui sait s’émerveiller devant ma fragilité, attendre ma liberté.

 

1

L’évangéliste Marc nous présente souvent un Jésus clair, simple, précis ; un Jésus direct, qui va droit à l’essentiel. Je contemple pour un instant ce Jésus des paroles tranchantes, voire dures. Qu’est-ce que cette image me provoque ? Adhésion ? Peur ? Envie ? Perplexité ?

 

2

Face aux discours des pharisiens mettant l’accent sur la pureté et l’impureté de gestes extérieurs, Jésus invite à un regard intérieur, à faire davantage attention à ce qui sort du dedans, du cœur de chacun. Humblement, je tourne, moi aussi, le regard au dedans de moi, en demandant la grâce d’y voir plus clair.

 

Introduction à la deuxième écoute

D’un cœur humble et attentif, je reçois à nouveau les paroles du Seigneur pour moi, aujourd’hui.

 

Invitation à une prière personnelle

En confiance et simplicité, je parle au Seigneur Jésus « comme un ami parle à un ami ». Je lui confie ce que j’ai ressenti de plus fort pendant ce temps de prière. Je me laisse accueillir, restaurer, sauver.