Texte de la prière

En ce dimanche 2 février, 40 jours après la Nativité du Seigneur, l’Église tout entière fête la Présentation de Jésus au Temple. Ce jour est aussi celui de la fête de la vie consacrée. Seigneur, donne-moi de me réjouir mystère du salut à l’exemple du vieillard Syméon et de la prophétesse Anne. Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

L’Ensemble Vocal Capella Sylvanensis chante Que le Seigneur nous bénisse et nous garde. J’ouvre mon cœur à cette bénédiction, qui est aussi pour moi.

 

1

Syméon voit en l’enfant le fruit de l’attente de tout son peuple, la lumière tant espérée et « la consolation d’Israël ». Il est le Sauveur ! Syméon le prend dans ses bras et chante la paix que donne Jésus, une paix pour maintenant, une lumière offerte à tous les peuples ! Je contemple cet enfant et je me laisse toucher par la paix qu’il apporte dès aujourd’hui.

 

2

Par la voix de Syméon, Marie et Joseph prennent un peu mieux la mesure de l’identité profonde de Jésus, celle de l’unique Sauveur, signe discret que certains rejetteront, mais signe puissant de l’amour de Dieu, qui passe par la croix. Je contemple le chemin que prendra Jésus pour nous sauver… je mesure combien il m’amène à grandir de la foi…

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je me tourne vers Jésus. Je lui confie tout ce qui en moi et dans le monde est en attente de salut. Puis je l’accueille, lui, le Sauveur, qui vient dès maintenant me porter la paix de Dieu. Je m’adresse à lui comme un ami parle à un ami.