Texte de la prière

Aujourd’hui les scribes viennent mettre en doute le désir de Jésus de nous sauver. Que ce temps de prière nous enseigne comment le Christ vient bien nous donner la vie. Qu’il nous libère de tout ce qui nous empêche de lui faire vraiment confiance. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Par toi nous sommes sauvés. Avec eux, je vais à la rencontre de celui qui veut nous sauver, me sauver, par un amour qui n’a pas de frontières.

 

1

D’où vient la puissance de Jésus ? Du chef des démons ou de Dieu ? Un instant, je regarde la scène, les scribes et Jésus ; Je contemple cette manière mensongère de repousser Jésus en mettant en doute ses intentions. Est-ce que je perçois en moi ou autour de moi cette même défiance, souvent accusatrice ?

 

2

Si Jésus chasse les démons, c’est qu’il entre dans la maison de Satan, le ligote et délivre tous ceux qui sont sous son pouvoir d’accusation et de division. Jésus vit de l’Esprit Saint, Esprit d’amour et de vérité, de justice et de paix, plus fort que l’esprit de Satan qui brise en nous la confiance en Dieu. Je me laisse rejoindre par cette bonne nouvelle. De quelle peur me libère-t-elle ?

 

3

Toute l’activité de Jésus est communication de l’Esprit Saint qui nous donne la Vie. Or celui qui, voyant le Bien se faire, le rejette en l’accusant d’être le mal, blasphème contre l’Esprit de Dieu. Il se rend hermétique à sa bonté et à son pardon. Je demande au Seigneur de me garder d’une telle fermeture, de toujours savoir me laisser toucher par le bien et m’en réjouir.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau ce récit, en nous émerveillant de la manière dont Jésus ne veut que donner la vie par son Esprit.

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je me tourne vers Jésus. Je lui partage ce que j’ai pu recevoir, ce que je garde de l’écoute priante de la Parole de Dieu. Je peux aussi lui confier telle ou telle situation, lui demandant son regard, sa capacité de discernement.