Texte de la prière

En ce jour l’Église fête la manifestation du Fils de Dieu au monde avec le baptême du Christ par Jean le Baptiste. J’entre dans ce temps de prière en demandant au Seigneur de savoir le reconnaître, lui qui n’a qu’un désir : me rejoindre là où je suis, au cœur de ma vie. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

Les séminaristes catholiques de Saint Sulpice et les séminaristes Orthodoxes de Sainte-Geneviève chantent Maintenant les puissances : « Les cieux célèbrent avec nous, car voici que s’avance le Roi ».

 

1

Jésus a environ trente ans. Il quitte sa ville natale de Nazareth en Galilée pour les rives du Jourdain. Là il se fond dans la foule parmi les siens pour recevoir le baptême de son cousin Jean. J’imagine cette grande réunion de famille et je me tiens là, à contempler la manière que Dieu a choisie pour se manifester à nous.

 

2

« Laisse faire pour le moment » Ce sont des paroles pleines de confiance que Jésus adresse à un Jean le Baptiste déboussolé, au moment même où il se risque sur un chemin inconnu. Je confie au Seigneur une parole qui m’a été adressé dernièrement dans laquelle je me suis reconnu, qui m’a encouragé ou valorisé.

 

3

Le baptême est l’entrée dans la grande famille des chrétiens. Je fais mémoire des baptêmes auxquels j’ai participé comme parents, parrain ou marraine ou simple témoin. Je redis les prénoms de ces enfants ou adultes. Je partage au Seigneur la manière dont je les vois grandir comme ses enfants bien-aimés.

 

Introduction à la deuxième écoute

Comme Jean, je me laisse faire en réécoutant cette bonne nouvelle qui s’adresse à moi.

 

Invitation à une prière personnelle

Aujourd’hui se termine le temps de Noël et tout commence de manière nouvelle avec Jésus, qui me fait connaître Dieu. Je témoigne à Dieu de ma joie pour cette vie renouvelée et féconde avec lui. Je lui demande d’être attentif à la manière dont l’Esprit se manifeste dans ma vie. Je lui parle comme à un ami.