Aujourd’hui nous sommes le samedi 4 janvier, veille de l’Epiphanie.

Jésus, après avoir été baptisé par Jean, recrute ses premiers disciples. Jésus n’était pas un séducteur narcissique. C’était un homme contagieux. Sa manière d’être, sa parole attiraient les gens de bonne volonté. Je demande la grâce de me laisser toucher par lui. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

La lecture de ce jour est tirée du premier chapitre de l’évangile selon saint Jean.

Passage biblique

En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure, (environ quatre heures de l’après-midi).

André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit :
« Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.
© aelf.org

Piste 1

Jésus n’a pas appelé ses deux premiers disciples. Ils sont venus à lui parce que Jean le leur a montré du doigt. Ils n’ont pas osé lui adresser la parole. Ils ont commencé à marcher derrière lui, timidement. Et moi, qui m’a mis sur la piste de Jésus ? Des personnes, des événements ? Comment suis-je venu à lui ?

Piste 2

Soyons attentifs aux regards dans ce récit : regard de Jean sur Jésus, des disciples sur Jésus, de Jésus qui se retourne vers les disciples. Je contemple ces regards. Ce sont des regards chargés de questions, d’attente. Je laisse résonner en moi la question de Jésus : « Que cherchez-vous ? »

Piste 3

A la question de Jésus, les disciples répondent par une autre question : « Où demeures-tu ? » Façon de dire : « Peut-on s’inviter chez toi ? » - « Venez et voyez ! » L’évangile ne nous dit pas ce qu’ils ont vu. Jésus, en fait, n’a pas d’adresse. Pas de pierre où reposer sa tête. Il est constamment en chemin. Suis-je prêt à partager cette itinérance ?

Introduction à la deuxième lecture du texte biblique
J’écoute à nouveau cette lecture, en essayant de regarder Jésus avec les yeux des deux disciples. Chez Jésus, il y aura peu à voir, mais beaucoup à entendre, à écouter.

Piste finale, introduction à un temps de colloque

Je me laisse conduire à Jésus par André, comme Simon-Pierre a été conduit à Jésus. Jésus me regarde. Que me dit-il ? Qu’est-ce que je peux lui dire ?

Prière finale
Notre Père