Nous nous préparons à reconnaître en Jésus le Messie, c’est-à-dire le Sauveur. Jésus vient nous sauver de la tristesse et du désespoir. Le spectacle de l’humanité, celui de notre misère peuvent parfois nous accabler. Donne-moi Jésus de croire en la miséricorde. Au nom du Père, du Fils et du

Référence du passage biblique

Nous poursuivons en ce jour la lecture du premier chapitre de l’évangile de saint Jean.

Passage biblique

Le lendemain, voyant Jésus venir vers lui, Jean le Baptiste déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ; c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. »

Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui. Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.” Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »
© aelf.org

Piste 1

Au début de ce passage, Jean-Baptiste désigne Jésus par un titre énigmatique : « Voici l’Agneau de Dieu ». L’Agneau, c’est l’innocence, la non-violence. C’est aussi l’animal offert en sacrifice et dont la chair est savoureuse. « Celui qui mange ma chair et boit mon sang aura la vie en lui », dira Jésus. Ai-je faim de Jésus ?

Piste 2

Pour Jean-Baptiste, Jésus, c’est d’abord le Fils de Dieu. Je an en a reçu la révélation et il nous invite à le croire. L’Esprit de Dieu habite Jésus en plénitude. Jésus, un homme apparemment comme les autres. Et pourtant, habite en lui la plénitude de la divinité. « Le Père et moi, nous sommes un. » Je contemple ce mystère Jésus homme et Dieu.

Piste 3

Désormais, l’aventure spirituelle de l’humanité se déroule sur la terre. Les cieux se sont ouverts sur Jésus. Il n’y a plus rien à scruter là-haut : tout se joue ici et maintenant. Par ses choix et ses refus, sa manière de vivre, et celle de mourir Jésus va incarner tout cela. Comment en témoigner en ce jour ?

Introduction à la deuxième lecture du texte biblique

J’écoute à nouveau les paroles de Jean-Baptiste. J’essaie de me représenter Jésus, de voir en lui l’innocence, la douceur, le refus de la violence, la force de l’amour.

Piste finale, introduction à un temps de colloque

A la fin de ce temps de prière, je m’adresse à Jean-Baptiste. Il est, au dire de Jésus, « le plus grand des enfants des hommes ». Je lui demande de me faire grandir dans la foi, pour que je puisse discerner comment Jésus passe parmi nous, comment je puis le reconnaître et répondre à son appel.

Prière finale
Prends Seigneur