Aujourd’hui nous sommes le lundi 30 décembre – sixième jour dans l’octave de Noël.

Introduction

La joie de Noël se prolonge dans la contemplation émerveillée du nouveau-né. En lui habite la plénitude de la divinité ! J’ouvre mon cœur à cette joie et à cet étonnement. Je demande de mieux comprendre : Celui qui nous crée, se fait l’un de nous ! Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Intro musique

La Communauté de l’Emmanuel chante Levons les yeux. Avec eux j’entre dans ce temps de prière, avec tout ce que je suis, tout ce qui fait ma vie aujourd’hui.

Référence du passage biblique

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 2 de l’évangile selon saint Luc. Conformément à la Loi juive, Jésus nouveau-né est présenté au Temple de Jérusalem.


Passage biblique

En ce temps-là, quand les parents de Jésus vinrent le présenter au Temple, il y avait aussi une femme prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était très avancée en âge ; après sept ans de mariage, demeurée veuve, elle était arrivée à l’âge de 84 ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. Survenant à cette heure même, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.

Lorsqu’ils eurent achevé tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.

L’enfant, lui, grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

© aelf.org


Piste 1

Anne, dans son extrême vieillesse, est l’image du peuple juif qui n’a jamais cessé d’espérer le Messie. A travers elle, c’est l’hommage d’Israël à la surprenante jeunesse de Dieu. Oui, Dieu est surprenant : on attendait un chef de guerre et voici un bébé comme les autres. Je contemple sa faiblesse.

Piste 2

« …ils retournèrent dans leur ville de Nazareth. » Retour au réel, au quotidien, au banal : Nazareth, ce trou perdu au fond de la Galilée. C’est là que Jésus va passer son enfance et sa jeunesse. Je le regarde jouer avec les gamins du village. Dieu incognito parmi les hommes. Je ne me lasse pas de le contempler.

Piste 3

« L’enfant grandissait ». Oui, Jésus a dû apprendre à lire, à compter, à prier… Il n’a pas fait semblant d’être homme. Il a découvert la parole de son Père au rouleau du Livre. « Tu m’as ouvert l’oreille, j’ai dit : ‘Voici, je viens pour faire ta volonté’ » - est-il écrit au Ps 40. A moi de dire à mon tour : « Voici, je viens ! »

Introduction à la deuxième lecture du texte biblique

J’écoute à nouveau ce récit, en contemplant Jésus à Nazareth avec les yeux de Marie, ceux de Joseph, les miens.

Piste finale, introduction à un temps de colloque

Je m’adresse à Jésus, sorti de l’enfance : Jésus dans la maison familiale, ou à l’école des docteurs de la Loi, ou disciple de son cousin Jean-Baptiste. Il découvre dans l’Écriture l’appel à être un vrai fils de son Père du ciel. Je lui demande de m’aider à entendre la voix de mon Père du ciel.

Prière finale
NP