Texte de la prière

En ce dernier jour du temps ordinaire, je me tourne vers toi Seigneur. Fais grandir en moi la foi, cette confiance sans faille que je suis aimé de Dieu, que cet amour est plus fort que toute mort et que le Christ ressuscité m’appelle à sa suite. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen.

 

La Communauté de Saint François Xavier chante La Parole du Seigneur. Oui, ta Parole est pour nous le salut.

 

1

Dans ce passage, saint Paul fait mémoire de la transmission de la foi : Une personne est envoyé par l’Église pour proclamer la parole du Christ ; Celle-ci est alors proclamée ; puis elle est entendue ; Enfin cette parole est crue. Un instant j’imagine cet enchaînement depuis l’envoi par l’Église à la réception croyante de la Parole.

 

2

Cette Parole qui doit être annoncée est résumée par saint Paul : Jésus, envoyé de Dieu, est Seigneur, c’est à dire le messie attendu. Il est ressuscité d’entre les morts. Telle est notre foi et cette foi nous permet de d’espérer pour nous la vie en plénitude : être sauvé, vivre en ressuscité, ne pas être retenu par la mort. Je médite cela.

 

3

Paul rappelle enfin un psaume : « Sur toute la terre se répand leur message et leurs paroles, jusqu’aux limites du monde. » Cela me concerne directement. En regardant les jours à venir, le temps de l’Avent, à quel geste, parole, attitude suis-je appelé pour répandre à mon tour la Bonne Nouvelle ?

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau cette exhortation de saint Paul à devenir des disciples missionnaires.

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je me tourne vers Dieu. Je lui partage mon désir de le suivre, d’être témoin de sa Parole et de pouvoir la partager autour de moi. Je peux lui demander son aide pour vivre avec un cœur large et généreux ce beau temps de l’Avent qui débute demain.