Texte de la prière

Nous débutons la dernière semaine du temps ordinaire. Les lectures de ces jours sont vigoureuses et même déstabilisantes. Que ce temps de prière nous ancre toujours davantage dans la confiance. Laissons-nous enseigner par le Christ : lui, notre véritable trésor. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, Amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Grain de blé. A la suite du Christ, aide-moi mon Dieu de m’abandonner à ton Esprit.

 

1

Ce passage nous est bien connu, mais prenons le temps de le contempler. Jésus est dans le Temple, enseignant à ses disciples et aux gens de passage. Il y a aussi ces foules qui viennent se recueillir, de toutes catégories sociales. Et enfin celles et ceux qui viennent faire leurs offrandes. Et moi, où suis-je dans cette scène ?

 

2

Il y a quelque chose d’heureux dans cette scène : Jésus est comme nous, il voit d’abord les gens riches mettre leurs offrandes dans le Trésor. Puis dans un second temps remarque une veuve misérable nous dit le récit. Il faut avouer que les riches sont souvent plus visibles que les démunis. En ai-je fait l’expérience ?

 

3

En nous disant que cette veuve a mis plus que tous les autres, Jésus nous donne d’entrer dans sa manière de contempler le monde. Il voit le poids réel du don, qui ne réside pas dans sa quantité mais dans sa qualité. J’ai sans doute été témoin de cela. J’en fais mémoire et demande à Dieu de convertir ma propre manière de donner.

 

Introduction à la deuxième écoute

Écoutons à nouveau ce récit, en nous émerveillant de la manière dont Jésus contemple le monde.

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je me tourne vers Jésus. Je lui partage ce que j’ai pu recevoir, ce que je garde de l’écoute priante de la Parole de Dieu. Je peux aussi lui confier telle ou telle situation, lui demandant son regard, sa capacité de discernement.