Texte de la prière

En entrant dans la prière, je fais de la place dans ma vie au Seigneur. Je lui demande de m'aider à lui faire une place non seulement maintenant, mais encore dans toutes mes actions, dans toute ma vie quotidienne. Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

La Communauté de Taizé chante De noche iremos : « De nuit nous irons dans l’ombre, car pour découvrir la source seule la soif nous éclaire. » Avec eux je me mets en route à la recherche de la source cachée au plus profond de mon cœur.

 

1

Par l’imagination, je me place aux côtés de Jésus alors qu’il entre dans le Temple, rempli de marchands, de bruits d’animaux. Ce qui devait être une maison de prière, est devenu une galerie commerciale. Avec lui, je ressens tout le décalage entre ces deux projets.

 

2

Mon temple à moi, c’est mon âme. Qu’y trouve Jésus quand je lui ouvre mon intimité ? La recherche de la paix ou celle du profit, de la prière ou des distractions ? Avec quoi est-ce que je remplis mon cœur et mes pensées ? Je réfléchis un instant à ce qui m’habite au quotidien.

 

3

Jésus prend les choses en main, il fait le ménage dans le Temple, pour que celui-ci retrouve sa fonction : le lieu où Dieu parle à l’homme, à travers Jésus qui y enseigne. Et moi, quel geste concret, même tout petit, voudrais-je poser dans ma vie quotidienne, pour redonner un peu plus de place au Seigneur ?

 

Introduction à la deuxième écoute

Je contemple une seconde fois Jésus qui libère le Temple, et en fait à nouveau un espace d’écoute.

 

Invitation à une prière personnelle

A partir de tout ce que je viens de méditer, à partir de ce que je viens de réentendre, j’entre en dialogue avec Jésus. Je lui adresse mes questions, mes découvertes, mes résolutions. Je le fais à ma façon, avec mes mots.