Texte de la prière

Quinze minutes de prière, c'est quinze minutes d'intimité avec mon Dieu qui me sont données. Je veux vivre chacune de ces minutes à l'écoute de sa parole, attentif à ce qu'il veut me dire. Je luis dis : « parle Seigneur, ton serviteur écoute ». Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

Le Chœur de l´Église Saint-Gervais chante le Choral de Saint François. Alors que j’entre en prière j’ouvre mon cœur à ce chant de louange, louange à Dieu, et à tout ce qui est l’œuvre de ses mains.

 

1

Je débute ma méditation en essayant de me rappeler la dernière fois que j'ai été saisi par la beauté de la nature. J'essaie de me rappeler du lieu, du moment, des sentiments qui m'habitaient. Comment la création me parlait-elle alors de son créateur ?

 

2

Ce passage n’est pas tendre pour ceux qui prennent la nature, le vent ou les étoiles pour des dieux, sans doute parce qu’ils se limitent à la manifestation de la divinité sans vouloir rejoindre la source. Mais il y a sans doute dans ma vie des choses qui tiennent la place d'idoles : nourriture, loisirs, etc. Puis-je identifier l'une ou l'autre chose qu'il serait bon de remettre à sa juste place ?

 

Introduction à la deuxième écoute

J'écoute à nouveau ce passage du livre de la Sagesse ; il m'invite à regarder au-delà des apparences.

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je confie toutes les personnes qui travaillent à protéger la création. Que leur travail permette aux hommes et aux femmes d'aujourd'hui et de demain de continuer à découvrir Dieu à travers la beauté de la création.