Texte de la prière

Aujourd'hui l’Église est en fête. Elle s'associe à la joie de tous les amis de Dieu, passés, présents et futurs. Je partage aussi cette joie, joie de me savoir aimé de Dieu, joie d'être unis à d'autres par cet amour, joie de pouvoir aimer à mon tour. Que cette joie éclaire ma journée, au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

Les séminaristes de la Maison Sainte Thérèse de Bruxelles chante Les saints et les saintes de Dieu. Avec toute la communauté des saints je me mets en route vers mon Dieu qui m’attend.

 

1

Heureux ! Jésus le dit et le répète 8 fois. C'est au bonheur que m’invite Dieu, ce Dieu qui connaît les aspirations de mon cœur. Je m'imagine Jésus qui parle, entouré de ses disciples et je me vois assis au milieu d'eux. Je l'entends leur dire, me dire, ce mot : heureux. Qu'est-ce que cela me suggère ?

 

2

La communion des Saints, est plus large que les saints ou saintes reconnus par l’Église. C'est toute l'humanité rassemblée par l'amour de Dieu, invitée à vivre unie à Lui. Je fais mémoire des gens que j'ai croisés les derniers jours. En chacun d'entre eux, je reconnais quelqu'un invité à partager la vie de Dieu.

 

3

En ce jour où nous fêtons tous les Saints, je peux aussi penser à un saint ou une sainte qui me tient particulièrement à cœur, qui me sert de modèle, peut-être mon saint patron. Qu'est-ce que j'aime chez cet homme ou cette femme ? Comment cela pourrait-il inspirer ma journée ? Et ma vie ?

 

Introduction à la deuxième écoute

Avec attention, je réécoute ce passage des béatitudes. Je suis attentif à celles qui me font plus vibrer, qui me parlent davantage.

 

Invitation à une prière personnelle

Parmi toutes ces béatitudes que je viens d'entendre, laquelle me ressemble ou m’attire le plus ? Quelle est l'attente profonde de mon cœur que je voudrais voir comblée par Dieu ? Je la redis, avec mes mots, à Dieu mon Père.