Texte de la prière

Nous fêtons aujourd'hui la fondation de la basilique Saint Jean de Latran, une des plus vieilles églises de Rome et cathédrale de l'évêque de Rome. C'est ainsi que l'on a pu dire qu'elle est la mère de toutes les églises et un symbole de l'unité de l’Église. Uni à tous les chrétiens du monde je commence ma prière au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Les cieux racontent. Avec eux je demande à Dieu de m’aider dans son silence, pour écouter la Parole qu’il me donne aujourd’hui.

 

1

Je me laisse d'abord inspirer par les images développées par le prophète : cette eau qui coule depuis le Temple, qui fait pousser arbres et fruits à foison sur son passage, qui permet aux animaux de vivre et qui, enfin, apporte la vie à la Mer Morte. J'imagine tout cela.

 

2

Cette eau qui coule du côté droit du temple peut me faire penser à l'eau qui coule du côté de Jésus, percé par la lance sur la croix. Je peux rester aussi sur cette scène du vendredi soir, y voir comment la vie triomphe de la mort malgré tout. J'accueille cette eau qui vient me restaurer, me laver, me sauver.

 

3

En ce jour de fête de la Basilique du Latran, j'en profite pour prier pour le Pape et pour sa mission, notamment au service de l’unité de l’Église. Que l'Esprit Saint l'assiste, lui donne courage et discernement, pour le bien de toute l’Église.

 

Introduction à la deuxième écoute

Je me laisse encore baigner par l'image de cette eau, je ressens toute la vie qu'elle porte.

 

Invitation à une prière personnelle

Je m'adresse directement à Dieu dans la prière. Je peux lui dire ce qui m'a frappé le plus dans ma prière. Je peux aussi lui confier les zones de ma vie qui sont un peu comme des Mers Mortes, lui demander de venir y déverser sa grâce, pour que je revive.