Texte de la prière

Une inclinaison de la tête ou du corps ; fermer quelques instants les yeux ; ou une lente respiration : autant de façons pour démarrer ma prière et signifier ma disponibilité à mon Dieu. C’est avec tout mon être, corps et âme, que je me rends présent ; Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

La Communauté de l’Emmanuel chante En toi, ma confiance. Aide-moi mon Dieu de grandir dans ma confiance en toi. Oui, tu es toujours près de moi, et ton amour suit chacun de mes pas.

 

1

Les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter nous dit le récit. Tous, dit bien l’évangile. Je regarde ces hommes et ces femmes qui viennent à Jésus, j’imagine leurs espoirs mais aussi tous les jugements qu’ils traînent. Où puis-je me situer dans la scène ? Avec eux, à l’écart ?

 

2

J’essaie de comprendre ce qui scandalise les pharisiens : Jésus mange avec des pécheurs notoires, il ne les accueille pas de haut, il entre dans une vraie relation avec eux. Je regarde cette façon de faire de Jésus : que m’apprend-elle de lui ?

 

3

Je reviens enfin sur la parabole du berger et de sa brebis. Je réalise la folie qu’il y a à laisser 99 brebis toutes seules pour partir à la recherche d’une brebis égarée. Je ressens tous les sentiments qui animent le berger : crainte, espoir, responsabilité, amour. Tous ces sentiments me parlent de l’amour de Dieu pour moi.

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau ce passage d’évangile, attentif à ce qu’il dévoile de l’amour de Dieu pour les hommes, pour moi.

 

Invitation à une prière personnelle

Je me tourne maintenant vers Jésus, pour lui en parler avec confiance, comme à un ami. Qu’ai-je découvert ou redécouvert aujourd’hui, qu’est-ce que je veux en faire pour ma vie des jours qui viennent ?