Texte de la prière

C'est aujourd'hui dimanche, un jour où je suis appelé à nourrir tout particulièrement ma relation à Dieu. En commençant ma prière, je demande à Dieu que ce temps de méditation soit vraiment l'occasion de resserrer les liens qui m'unissent à lui. Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Thuma mina. Mon Dieu, aide-moi à entrer en prière, à ouvrir mes oreilles et mon cœur à ta Parole.

 

1

Je commence par regarder Zachée au début de cet évangile. Ce n'est pas un saint mais il est curieux, curieux de Jésus. Je le vois se frayer un chemin dans la foule, monter dans l'arbre pour voir sans être vu ; Sa petitesse est peut-être le symbole de tout ce qui est insuffisant dans sa vie. Qu'est-ce que cette vision m'inspire ?

 

2

Je me mets maintenant à la place de Zachée, dans son arbre. Jésus vient vers moi, s'arrête, lève les yeux vers moi et me dit en m'appelant par mon nom: « descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison ». Comment est-ce que j'accueille cette parole, comment vient-elle me parler aujourd'hui ?

 

3

Je contemple maintenant Zachée à la fin du récit : il est debout, symbole de liberté, symbole d'un nouveau départ. Je vois aussi Jésus qui le regarde. Qu'y a-t-il dans le regard de Jésus ? Ai-je le sentiment que, par moments, Jésus peut me regarder comme il a regardé Zachée ?

 

Introduction à la deuxième écoute

J'écoute à nouveau cet évangile, en y glissant toutes les images et intuitions qui me sont venues dans la contemplation.

 

Invitation à une prière personnelle

J'ai encore quelques instants en silence pour m'adresser à Dieu. Je lui confie ce que j'ai sur le cœur, ce que je désire lui dire. Je le fais simplement, avec mes mots, sans chercher à faire de beaux discours. Il m'entend tel que je suis.