Texte de la prière

Partout où des hommes et des femmes prient, écoutent la parole, une graine du Royaume des cieux se plante dans leur cœur. Je demande au Seigneur de m'aider à faire grandir le Royaume dans ma vie, au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

La Communauté de Taizé chante Beati voi poveri. Je prends une grande respiration, et confie à Dieu le désir de son Royaume que je porte en moi.

 

1

La première parabole, celle de la graine de moutarde, me parle de ce qui semble petit au départ mais grandit au-delà de toute espérance. En m'imaginant cette graine jetée en terre, je me demande ce que cela me dit. Est-ce que cela rejoint une expérience personnelle ? Une petite chose qui a donné de grands fruits ?

 

2

La seconde parabole, celle du levain, me parle, elle, de ce qui est caché, discret, mais agit et change les choses. De nouveau, en m'imaginant ce pain qui gonfle sous l'action du levain, je me demande ce que cela pourrait me dire, quel sens cela prend pour moi concrètement dans ma vie.

 

3

Pour enseigner, Jésus prend des éléments de son quotidien : une graine, du levain. En regardant autour de moi, qu’est ce qui me parle du Royaume de Dieu qui se déploie ? Quelle image pourrais-je suggérer à Jésus pour enseigner ses amis ?

 

Introduction à la deuxième écoute

Je laisse ces paraboles me parler à nouveau, toucher mon imagination et ma sensibilité.

 

Invitation à une prière personnelle

A partir des idées, des images et des sentiments qui me sont venus dans la prière, j'entre dans un moment de prière intime avec Dieu. Je lui présente, comme à un ami, les joies et les difficultés de ma vie. Je lui demande sa présence et son soutien pour les jours qui viennent.