Texte de la prière

Au début du XVI° siècle, le jésuite espagnol Pierre Claver s'est donné corps et âme au service des esclaves africains en Colombie. A son exemple, je demande au Seigneur de me donner le désir de servir mes frères, en particulier les plus rejetés. Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

Cristobal Fones chante No fijeis los ojos. Je laisse ce chant m’aider à entrer en prière. Oui, je désire tourner mes yeux vers le Christ, et lui seul.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 6 de l'évangile selon saint Luc

Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la synagogue et enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était desséchée. Les scribes et les pharisiens observaient Jésus pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat ; ils auraient ainsi un motif pour l’accuser.
Mais lui connaissait leurs raisonnements, et il dit à l’homme qui avait la main desséchée : « Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. »
L’homme se dressa et se tint debout. Jésus leur dit : « Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de la perdre ? »
Alors, promenant son regard sur eux tous, il dit à l’homme : « Étends la main. »
Il le fit, et sa main redevint normale. Quant à eux, ils furent remplis de fureur et ils discutaient entre eux sur ce qu’ils feraient à Jésus.

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Saint Luc nous parle de regards dans cet Évangile : regards des pharisiens sur Jésus et de Jésus sur les pharisiens. Je contemple tous ces yeux par l'imagination. Me rappellent-ils d'autres regards, des regards de mon histoire personnelle ? J'en fais une occasion de prière au Seigneur.

 

2

Un homme est là, avec une main droite desséchée, symbole d'un homme qui ne peut plus travailler ou tenir sa place dans la société. Jésus lui dit: lève-toi, tiens-toi debout, au milieu. C'est là l'œuvre que Jésus accomplit: relever l'homme. Je ressens en moi tout ce qui aspire à être guéri, relevé.

 

3

Aujourd'hui encore, des multitudes d'hommes, de femmes et d'enfants vivent encore concrètement comme esclaves. Pour toutes ces personnes, pour toutes celles qui œuvrent à leur libération et à leur relèvement, je prie le Seigneur par l'intercession de saint Pierre Claver, celui qui se fit esclave des esclaves.

 

Introduction à la deuxième écoute

J'ouvre à nouveau les oreilles de mon cœur pour recevoir cet évangile.

 

Invitation à une prière personnelle

Je prends la parole maintenant, pour dire à Jésus ce que j'ai vécu dans la prière et à l'écoute de sa parole. Je le fais en toute simplicité, sans rien lui cacher. Je lui demande des forces pour la journée qui vient et que je veux vivre avec lui, avec son regard.