Texte de la prière

On connaît fort peu de choses sur la vie de Barthélémy, l’un des Douze, appelé aussi Nathanaël. Mais on sait que tout a commencé entre le Christ et lui, par une belle rencontre. Oui, Seigneur, tu es le Dieu des rencontres fortes et vraies. Permets que j’en fasse aujourd'hui l’expérience. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Si tuvieras fe. « Si tu avais de la foi grosse comme une graine de moutarde, tu dirais à cette montagne : “Transporte-toi d’ici jusque là-bas”, et elle se transportera. »

 

La lecture de ce jour est tirée du premier chapitre de l’Évangile selon saint Jean.

En ce temps-là, Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. »
Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? »
Philippe répond : « Viens, et vois. »
Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »
Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? »
Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »
Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! »
Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

C’est par Philippe que Nathanaël entend parler de Jésus, de bouche à oreille. Il en est souvent ainsi pour le Royaume, c’est comme un courant de vie qui se répand. Quand ai-je récemment entendu parler d’événements qui sentaient la bonne odeur de l’Évangile ? En ai-je répandu la nouvelle autour de moi ?

 

2

« Viens et vois » Je me redis cette phrase, comme une invitation à vérifier que l’Évangile n’est pas qu’affaire de belles paroles. Il se traduit en actes, en événements. Seigneur, donne-moi la force d’aller voir là où j’entends parler de belles personnes, amies de la justice, de la paix, de la vraie joie.

 

3

Des rabbins disent qu’« être sous le figuier », c’est étudier la Bible. Ce jour-là, la rencontre de Jésus fait vibrer en lui les mêmes cordes que ses lectures de la Bible. Elle éveille le même désir de vivre, de répondre oui. Pour lui, les Écritures s’accomplissent. Je regarde cet homme bouleversé et heureux.

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau ce récit, en étant sensible aux dialogues.

 

Invitation à une prière personnelle

Ce jour-là, Nathanaël est rejoint par Celui qu’il attendait à travers les Écritures et sa vie en est illuminée. Seigneur, fais que la méditation de ta Parole, m’aide à mieux te reconnaître à travers toutes les rencontres et les événements de ma vie.