Texte de la prière

Saint Laurent est un martyr du 3ème siècle. Diacre de l’Église de Rome, il mit à l’abri les biens de l’Église persécutée en les distribuant aux pauvres. Ce geste ne fut jamais oublié par la mémoire chrétienne. Avec lui, j’entre en prière, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

 

Les moines de l’abbaye de Tamie chantent le Benedictus . Je laisse ce chant de Zacharie m’aider à entrer en prière. J’apaise mon souffle, et je me place sous le regard aimant de Dieu, qui est là, et qui m’accueille avec ce qui fait ma vie, mon histoire, aujourd'hui. Je peux lui demander quelque chose pour ce temps de prière, par exemple une lumière pour un choix à poser, ou un accroissement de foi, d’espérance ou de charité, selon ce qui me rapprochera davantage de lui en ce moment.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 9 de la 2ème lettre de saint Paul aux Corinthiens.

Frères, rappelez-vous le proverbe : À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement. Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur, sans regret et sans contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement. Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance, afin que vous ayez, en toute chose et toujours, tout ce qu’il vous faut, et même que vous ayez en abondance de quoi faire toute sorte de bien.
L’Écriture dit en effet de l’homme juste : Il distribue, il donne aux pauvres ; sa justice demeure à jamais. Dieu, qui fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture, vous fournira la graine ; il la multipliera, il donnera la croissance à ce que vous accomplirez dans la justice.

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

« Il donne aux pauvres, sa justice demeure à jamais. » L’Église applique aujourd’hui ce verset à la figure de saint Laurent. Je prends un instant pour me rappeler son martyr, la façon qu’il eut d’enrichir l’Église en distribuant ses biens aux pauvres. Je réfléchis et rends grâce à Dieu.

 

2

« À semer largement, on récolte largement. » Voilà un verset biblique qui mérite d’être répété, ruminé, intériorisé. Il dessine un geste de vie fondamental, une sorte de résumé de la vie chrétienne. « À semer largement, on récolte largement. »

 

3

« Dieu fournit la semence au semeur. » À la source du mystère de la vie, je contemple Dieu. Je contemple le geste du semeur, qui reçoit et qui distribue, qui s’abandonne pour recevoir plus encore. A mon tour je suis appelé à entrer dans ce mouvement de don et d’abandon au cœur de mon quotidien.

 

Introduction à la deuxième écoute

A nouveau écoutons ces encouragements de saint Paul.

 

Invitation à un temps de prière personnelle

Je prends maintenant un temps pour m’adresser à Dieu. Je peux lui demander conseil sur ma manière de gérer mes biens, mon argent, mes dons. Comment ajuster ma manière de les donner et déployer.