Texte de la prière

Jésus interpelle un collecteur d’impôts. Ses disciples sont près de Lui. Je prends place au milieu des disciples a la table de Jésus. Je fais un signe de croix pour marquer que je suis prêt à la rencontre. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Je te rendrai grâce. Avec ce chant j'ouvre mon cœur et j'entonne ma propre louange. De tout mon cœur mon Dieu je te remercie pour tes dons, pour ton amour et ta tendresse envers moi.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 9 de l'évangile selon saint Matthieu.

En ce temps-là, Jésus vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôt. Il lui dit : « Suis-moi. »
L’homme se leva et le suivit.
Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? »
Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Jésus rejoint Matthieu a sa table de travail. Sans préambule il l'invite a le suivre. Cette scène est déroutante pour la société de cette époque. En effet, Jésus appelle un collaborateur de l’occupant romain, un homme dont le métier touche au pouvoir et a l argent . Matthieu, l’homme en question, était peut être attache a ses richesses ou a son statut social. Or il laisse tout pour suivre Jésus. Comment cette scène me rejoint-elle ?

 

2

Je regarde Jésus à table, partageant son repas avec des gens dont la vie n est pas irréprochable. J’observe l’incompréhension des pharisiens qui restent à distance et qui s’interrogent. Qu’est-ce que tout cela me révèle ?

 

3

Par son attitude, Jésus cherche à ouvrir les cœurs. Il sait qu’il dérange certains. Il pressentait la question des pharisiens. Je pèse la réponse qu il leur adresse : « Je veux la miséricorde, non le sacrifice [...] je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » Que me révèle-t-elle de l’attente de Dieu à mon égard ?

 

Introduction à la deuxième écoute

Je me rends attentif à la joie de Jésus qui se trouve au milieu des publicains, des pécheurs. Il n a que faire des conventions et du qu en dira-t-on.

 

Invitation à une prière personnelle

Je suis invité à me présenter au Seigneur tel que je suis, avec mes faiblesses et mes contradictions... et j apprends a mieux les identifier. Je consens à me laisser choisir, à me laisser aimer, tel que je suis par celui qui veut me rejoindre et pour qui tout est lumière. Je m’ouvre à lui et je lui parle en confiance.