Texte de la prière

En ce jour, je viens à la rencontre de Jésus avec toute ma vie, avec mes joies et les difficultés rencontrées. Je me tiens au bord du lac de Tibériade prêt à monter dans la barque avec Jésus et ses disciples pour la traversée. Cette barque, c’est la barque de ma vie. Donne-moi Seigneur, de grandir dans la confiance en toi. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

 

L’ensemble vocal Aquarius chante le Nunc Dimittis d’Arvo Pärt. Avec ce chant je prends le temps de me retrouver avec le Seigneur. Mon Dieu, me voici là pour t’écouter, pour te prier.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 8 de l'évangile selon Saint Matthieu

En ce temps-là, comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent. Et voici que la mer devint tellement agitée que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait.
Les disciples s’approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. »
Mais il leur dit : « Pourquoi êtes- vous si craintifs, hommes de peu de foi ? »
Alors, Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Les gens furent saisis d’étonnement et disaient : « Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Je me rends témoin de la tempête qui menace la barque. Les disciples sont paniqués. Ils se voient déjà perdus. J’entends le fracas des vagues et le bruit du vent. Et je regarde Jésus qui dort paisiblement. Il est apparemment complètement étranger à la situation, aux cris, à l’eau qui entre dans le bateau. Est-ce que cela me ramène à un épisode de ma vie ?

 

2

Je prends la mesure de l’écart entre Jésus et ses disciples. D’une part, des disciples ballottés, sans repères qui crient vers le Seigneur et d’autre part Jésus debout qui domine mer et vents. Puis je goûte le calme soudain, j’entends le silence. Je demeure un instant dans ce silence qui succède au vacarme.

 

3

J’entends la question « Quel est donc celui-ci ? » Cette question, je la laisse faire son œuvre en moi. Qu’est-ce que cette scène évangélique m’apprend de neuf sur Jésus et sur ma relation au Seigneur ?

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau le récit de la tempête. Je laisse les images qu’il suscite se développer en moi. Je demeure attentif aux mouvements intérieurs que cela provoque en moi.

 

Invitation à une prière personnelle

Je suis moi aussi je suis passé par des tempêtes. J’ai pu croire parfois que le Seigneur était absent de ma vie, qu’il me laissait tomber. A la lumière de cette scène évangélique, je parle au Seigneur maître des flots et des vents, ce peut être un remerciement, une demande d’aide pour moi ou pour quelqu’un d’autre ?