Texte de la prière

Me voici Seigneur. Me voici tout comme je suis. Je me dispose à me laisser toucher par ce que j’entends. Je me prépare à laisser la parole de Dieu nourrir mon cœur et toute mon existence. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

 

Ignace et Compagnie chantent Pour l’amour de cet homme. Avec eux je me pose devant Dieu. Je lui demande de pouvoir vraiment vivre de son amour.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 7 de l'évangile selon Saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ce jour-là, beaucoup me diront : “Seigneur, Seigneur, n’est- ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?” Alors je leur déclarerai : “Je ne vous ai jamais connus. Écartez- vous de moi, vous qui commettez le mal !”
Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.
Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »
Lorsque Jésus eut terminé ce discours, les foules restèrent frappées de son enseignement, car il les enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Visiblement quand Jésus enseigne, cela frappe les esprits. Son autorité est reconnue ; Elle n’est pas comme celles des scribes qui vient de l’extérieur. Celle de Jésus vient du cœur… J’ai sans doute moi aussi rencontré de telles personnes dont l’agir était pleinement ordonné à la parole. J’en fais mémoire et j’en rends grâce.

 

2

Vivre de l’évangile, c’est du solide comme le roc. Cela permet de résister aux tempêtes de l’existence. A l’inverse, manquer de pratiquer l’évangile conduit à s’écrouler. J’ai certainement déjà vécu les deux types de situations. Je confie l’une ou l’autre au regard plein de douceur du Seigneur.

 

3

Concrètement, pour aujourd’hui, cela veut dire quoi pour moi, « vivre de l’évangile » ? Comment puis-je faire cela en cette journée ? Peut-être ce sera en famille, au travail, ou encore au moment de faire une course ? Seigneur inspire moi !

 

Introduction à la deuxième écoute

Je réécoute ce passage biblique. Ces paroles de Jésus m’éclairent-elles sur quelque chose ?

 

Invitation à un temps de prière personnelle

Qu'est-ce que j'ai découvert pendant ce temps de prière ? Vers quoi est-ce je me sens porté ? J’en parle avec Jésus, comme un ami parle à un ami, un serviteur à son maître.