Texte de la prière

Tu es mon guide Seigneur, ta parole est lumière sur mon chemin. Donne-moi de l'accueillir aujourd'hui avec une grande disponibilité, de tout mon être. Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

L’Ensemble vocal Harmonie Géorgienne chante Tu es la vigne. Avec eux je me promène un instant dans cette vigne qui est celle de Dieu. J’imagine le Père comme un vigneron qui en prend soin. Le Christ comme la vigne et chacun de nous comme un sarment, bien attaché à lui. Et la sève de son Esprit qui nous vivifie. Je prends le temps de contempler tout cela.

 

La lecture de ce jour est tirée du psaume 98

Exaltez le Seigneur notre Dieu,
prosternez- vous au pied de son trône,
car il est saint !

Moïse et le prêtre Aaron, Samuel, le Suppliant,
tous, ils suppliaient le Seigneur,
et lui leur répondait.

Dans la colonne de nuée, il parlait avec eux ;
ils ont gardé ses volontés,
les lois qu’il leur donna.

Seigneur notre Dieu, tu leur as répondu :
avec eux, tu restais un Dieu patient,
mais tu les punissais pour leurs fautes.

Exaltez le Seigneur notre Dieu,
prosternez- vous devant sa sainte montagne,
car il est saint, le Seigneur notre Dieu.

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

"Exaltez le Seigneur notre Dieu, prosternez- vous au pied de son trône car il est saint !" Avec des générations et des générations de croyants, j'adore le Seigneur, je me prosterne en pensée devant lui. Je reconnais sa grandeur, sa sagesse mais aussi sa bonté sans limites.

 

2

"Tous, ils suppliaient le Seigneur, et lui leur répondait." Ai-je une demande, une question à poser à Dieu face à un choix que je dois faire, une situation compliquée que je dois gérer ? Je la dépose devant lui tout simplement, sans avoir peur d'être concret dans ce que je demande.

 

3

"Avec eux, tu restais un Dieu patient." Le Dieu que découvre Israël est un Dieu patient et non pas vengeur. Peu à peu, l'homme découvrira qu'il ne punit pas non plus, même par amour ou justice. Face à ce Dieu si doux et aimant, je peux demander pardon pour l’une ou l'autre de mes actions moins bonnes de ces derniers jours.

 

Introduction à la deuxième écoute

Je réécoute ce psaume, attentif à ce qui me touche plus.

 

Invitation à une prière personnelle

Un mot, une expression m'a-t-elle rejoint à cette deuxième écoute ? Je reste avec cela, je me le répète, lentement. J'en fais ma prière pour le reste de la journée.
Prière finale