Texte de la prière

Mon Dieu, tu m'invites à suivre les pas de Jésus, à vivre ma vie en disciple. Ouvre mon esprit à ta parole, que j'entende ton appel et que j'y réponde, jour après jour. Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Grain de blé. Je contemple comment la vie d’une graine traverse sa propre mort pour devenir un épi de blé. Rien ne peut l’arrêter. Mon Dieu, donne-moi cette confiance, qu’à ta suite je trouverai la vraie vie.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 21 de l'évangile selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. » S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. C’est lui qui, pendant le repas, s’était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? »
Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? »
Jésus lui répond : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? Toi, suis-moi. »
Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas, mais : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? »
C’est ce disciple qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait.

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Jésus invite Pierre à vivre pleinement son propre chemin. Le chemin qu'il lui appartient de tracer, comme il appartient à Jean de tracer son chemin avec Jésus. Moi aussi j'ai un chemin à trouver avec Jésus, un chemin avec Dieu qui est pour moi seule. Puis-je m'émerveiller de la liberté qui m'est donnée ?

 

2

Le récit dit que Pierre s'était mis à suivre Jésus et qu'il se retourne pour voir Jean. Il y a comme une dernière hésitation dans ce geste. Et moi, quelles sont les choses qui me retiennent pour suivre pleinement Jésus ? Oserai-je lui demander de me rendre plus libre face à celles-ci ?

 

3

L'évangéliste nous dit que le monde entier ne suffirait pas à contenir les livres qu'on pourrait écrire sur Jésus et ses œuvres. Et c'est vrai. Jésus est encore à l'œuvre aujourd'hui, à travers les actes des êtres humains qui agissent par amour. Ai-je été témoin récemment d'un acte d'amour, aussi petit soit-il, que je voudrais ajouter à l'histoire de Jésus et de l’humanité ?

 

Introduction à la deuxième écoute

J'ouvre à nouveau mon cœur pour entendre Jésus dire : "toi, suis-moi".

 

Invitation à une prière personnelle

A la fin de ma prière, je parle à nouveau à Jésus. Je lui dis ce qui vibre en moi lorsque je l'entends me dire : « suis-moi. » Je lui dis les désirs d'action qui me viennent, les hésitations aussi. Je lui demande d'entrer vraiment à sa suite, d'une façon libre et aimante.