Texte de la prière

Seigneur, me voici devant toi, avec tout ce que je suis. Ouvre-moi à ton esprit : mets en moi ta joie, ta paix, ta douceur, ta force. Au nom du Père, du Fils et du saint Esprit. Amen.

 

Les moines de Tamié chantent l’hymne Flamme jaillie. Avec ce chant je peux demander à Dieu de pouvoir m’ouvrir, peu à peu, à son Esprit.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 16 de l’évangile selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Je m’en vais maintenant auprès de Celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande : “Où vas-tu ?”
Mais, parce que je vous dis cela, la tristesse remplit votre cœur.
Pourtant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai.
Quand il viendra, il établira la culpabilité du monde en matière de péché, de justice et de jugement.
En matière de péché, puisqu’on ne croit pas en moi.
En matière de justice, puisque je m’en vais auprès du Père, et que vous ne me verrez plus.
En matière de jugement, puisque déjà le prince de ce monde est jugé. »

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Nous voici au cœur d’un moment très émouvant. Jésus annonce son départ, sa mort. La tristesse emplit peu à peu le cœur des disciples. Avec douceur, je m’approche du groupe ; je regarde les visages de celles et ceux qui ont suivi Jésus depuis les premiers jours. J’essaie de ressentir un moment cette même émotion.

 

2

Avec d’autres mots, Jésus nous dit « La vérité vous rendra libre ». Oui je vais partir, mais en même temps, cela permettra la venue du Défenseur, c’est à dire de l’Esprit Saint, ce don d’amour qui unit intimement Jésus et son Père. J’ai déjà fait une telle expérience d’oser lâcher quelque chose pour un plus grand bien. J’en fait mémoire. C’est la promesse de Jésus : laissez-moi partir, je vous enverrai plus grand encore...

 

3

Péché, Justice, Jugement : 3 mots qu’on n’aime pas entendre. Pourtant, loin de nous culpabiliser, l’Esprit Saint, le Défenseur, sera là pour nous aider à discerner en l’absence de Jésus. Nous aider à choisir la vie plutôt que la mort et le péché, en ajustant notre agir. Avec mes mots, je demande la venue de l’Esprit dans ma vie.

 

Introduction à la deuxième écoute

A nouveau je me prépare à écouter cette confidence de Jésus à ses disciples.

 

Invitation à un temps de prière personnelle

A la fin de ce temps de prière, je me tourne vers Jésus, je lui parle comme un ami parle à un ami. Je peux lui dire mon désir de vivre de son Esprit, lui exprimer mes peurs aussi de me trouver loin de lui. Peut-être je peux lui confier telle ou telle situation ou personne.