Texte de la prière

Seigneur je me rends disponible pour venir t’écouter, comme la foule de Palestine, pour entendre ta parole me rejoindre en ce jour. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen

 

La Communauté de Taizé chante Jesus Christ, Bread of Life. Avec elle, je dis au Seigneur ces lieux en moi qui ont faim, et qui ont soif de sa présence. Je lui demande de m’aider à grandir dans la confiance en lui.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 6 de l’Évangile selon saint Jean.

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais je vous l’ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas. Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors.
Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour.
Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

« Moi je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif ». Je médite cette phrase si surprenante de Jésus : je suis le pain de vie. Comment l’accueillir avec mon intelligence, avec mon cœur ? Je peux aussi exprimer mes résistances comme les juifs.

 

2

« Je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté mais la volonté de Celui qui m’a envoyé ». Je contemple Jésus, le Fils bien aimé du Père. Je contemple le Père qui a envoyé son Fils parmi les hommes. Moi aussi je suis enfant de ce Père bien aimant et j’en rends grâce.

 

3

« Telle est la volonté de celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés mais que je les ressuscite au dernier jour ». J‘entends Jésus me dire qu’il ne perdra aucun de ceux que Dieu aime. J’accueille cette promesse aujourd’hui et je présente au Seigneur ceux qui autour de moi manquent d’espoir.

 

Introduction à la deuxième écoute

J’écoute à nouveau ce discours en laissant résonner les mots de Jésus en moi, en méditant sur la vie qu’il nous promet.

 

Invitation à un temps de prière personnelle

Seigneur, tu m’invites à venir à toi, à croire en toi. En répondant à ton invitation je fais grandir en moi la vie. Durant ce dernier temps de ma prière inspire moi la manière de partager cette Bonne Nouvelle avec ma famille, mes amis, mes collègues, tous ceux que je rencontre.