Texte de la prière

Je me prépare à vivre ce temps de contemplation. J'ouvre mon cœur pour mieux recevoir la parole qui me sera donnée aujourd'hui. Je demande au Seigneur la grâce d'en tirer profit pour ma propre vie. Au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit, amen.

 

La Communauté du Chemin Neuf chante Répands ton feu ! Avec eux je demande le don de l’Esprit de Dieu ; qu’il mette la vie au plus profond de mon cœur. Qu’il vivifie ceux qui m’entourent, et le monde en attente d’un souffle nouveau.

 

La lecture de ce jour est tirée du chapitre 5 du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, le commandant du Temple et son escorte, ayant amené les Apôtres, les présentèrent au Conseil suprême, et le grand prêtre les interrogea : « Nous vous avions formellement interdit d’enseigner au nom de celui-là, et voilà que vous remplissez Jérusalem de votre enseignement. Vous voulez donc faire retomber sur nous le sang de cet homme ! »
En réponse, Pierre et les Apôtres déclarèrent : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous aviez exécuté en le suspendant au bois du supplice. C’est lui que Dieu, par sa main droite, a élevé, en faisant de lui le Prince et le Sauveur, pour accorder à Israël la conversion et le pardon des péchés. Quant à nous, nous sommes les témoins de tout cela, avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. »
Ceux qui les avaient entendus étaient exaspérés et projetaient de les supprimer.

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

1

Je prends conscience du cadre dramatique du texte d'aujourd'hui. Les Apôtres ont été arrêtés et conduits devant le grand prêtre, comme Jésus au soir de sa Passion. Je médite sur le changement complet des Apôtres : eux qui avaient fui, désormais n'ont plus peur de parler en vérité. D'où leur vient cette force ?

 

2

Pierre rappelle l'essentiel de la foi : Jésus est mort mais Dieu l'a ressuscité. Par Jésus, le pardon et la vie sont donnés. Le grand prêtre et son conseil ne sont pas prêts à accueillir cette Bonne Nouvelle. Et moi ? Comment accueillir davantage ce don que Dieu me fait ? Je prie le Seigneur de faire grandir en moi ce désir.

 

3

"Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes" dit Pierre. Ai-je déjà fait l'expérience d'un moment où ma foi ou ma conscience s'opposait à une autorité humaine ? Comment ai-je vécu cette expérience ? Je confie à Dieu ce qui s'est passé, ne cachant ni mes forces ni mes faiblesses.

 

Introduction à la deuxième écoute

Je regarde à nouveau ces Apôtres, hommes libres et vrais, témoins de Jésus.

 

Invitation à une prière personnelle

Qu’est ce qui a été le plus important pour moi dans ce temps de prière ? A partir de là, je parle à Jésus, comme un ami parle à un ami. Je lui dis ce qui m'a frappé, interrogé. Je lui demande aussi de me donner la force d'être un témoin fidèle de son amour, à l'image des Apôtres.