“La jeunesse, l’âge des grands choix” : témoignage du P. Dominique Degoul sj, aumônier d’étudiants

Cheminer avec les jeunes vers un avenir porteur d’espérance est l’une des orientations que nous pouvons choisir pour orienter notre mission et notre engagement. Le P. Dominique Degoul sj est aumônier d’étudiants en Grande École (Centrale-Supélec et HEC, au sud de Paris). Il témoigne de sa mission auprès des jeunes à l’âge des grands choix.

pere dominique degoul jesuite avec des etudiantsComment définir l’âge étudiant ?

Jusqu’au bac (rétho), les jeunes suivent à peu près une route tracée pour eux ; à l’âge étudiant, plein de questions surgissent d’un coup : découverte de soi, émois amoureux, projets de vie, vocation… Beaucoup ont le sentiment que ce monde ne leur est pas très hospitalier et que même un bon diplôme ne suffira pas pour réussir dans la vie ! De plus, cette année de confinement leur a donné l’impression d’être un peu sacrifiés…

Quelle est votre mission en tant qu’aumônier ?

C’est un vrai job d’équilibriste entre développer un infini respect des libertés et offrir des repères structurants, par exemple pour la liturgie et l’intelligence de la foi. Comme Jésus avec les disciples d’Emmaüs, il convient d’écouter, de poser des questions, d’ouvrir les Écritures et de susciter un désir de plus de vie et de cohérence. Un aumônier n’est jamais isolé : je suis soutenu par l’équipe apostolique de la rue d’Assas (aumôniers jésuites de la région parisienne), les prêtres locaux et le réseau Chrétiens en Grande École, qui témoignent d’un envoi par l’Église et en Église.

pere dominique degoul jesuiteQuel est votre quotidien ?

Ma journée démarre souvent « tranquillement » et se termine rarement avant minuit… ce qui n’est pas facile pour la vie en communauté jésuite ! La mission est multitâche : animer les équipes en responsabilité, organiser la vie chrétienne au fil de l’année et proposer des enseignements et accompagnements (préparations aux sacrements, confessions). La vigilance est toujours de mise : il faut stimuler et parfois « pousser un peu » certains jeunes, sans chercher à décider à leur place.

Comment se vivent vos activités en ce temps de Covid ?

L’année est difficile. Dans les deux Communautés chrétiennes que je sers, nous avons d’abord pensé que tout s’éteindrait. Puis, contre vents et marées, sont nées de petites initiatives passionnantes à HEC et dans les colocs à Centrale Supélec. Si cela reste rude, le confinement nous a permis de vivre plus en profondeur et même d’inventer des vacances en petits groupes, suivies de deux jours d’Exercices spirituels.

Entretien réalisé par le P. Manuel Grandin sj

Le P. Dominique Degoul sj est aumônier d’étudiants en Grande École (Centrale-Supélec et HEC, au sud de Paris), après avoir travaillé à Ginette, au Centre Laennec de Lyon et à la Paroisse étudiante à Toulouse. Il coordonne aussi le projet du Centre Teilhard de Chardin, sur le plateau de Saclay. Il a prononcé ses Derniers Vœux le 6 juin 2021.

 

Pour aller plus loin :

L'article à été publié originellement sur ce site